Tout le monde connait les citrouilles creusées d'Halloween, mais qui sait d'où vient cette tradition?

"La légende raconte qu'un soir, alors qu'il est dans une taverne, Jack, un irlandais avare, ivrogne et égocentrique bouscule le diable. Ce dernier réclame l'âme de Jack. Celui-ci demande au diable de lui offrir un dernier verre. Le diable se transforme alors en pièce afin de payer le tavernier. Prestement, Jack empoigne la pièce et la glisse dans sa bourse. Or, celle-ci contient une croix d'argent : le diable est prisonnier. Jack obtient alors du Malin qu'il ne vienne pas réclamer son âme avant que ne se soient écoulées dix années. Le diable accepte.

 

SAM_3252

Dix ans plus tard, Jack rencontre le diable sur une route de campagne : ce dernier réclame son dû. Jack réfléchissant à toute allure dit alors « Je vais venir, mais d'abord pourrais-tu cueillir une pomme de cet arbre pour moi ? ». Le diable grimpe  aux branches du pommier. Jack sort alors son couteau et sculpte une croix sur le tronc de l'arbre. Voilà le diable coincé de nouveau. Le rusé maréchal-ferrant obtient alors du diable la promesse qu'il ne prenne jamais son âme. Sans autre solution, le diable accepte.

Lorsque Jack meurt, l'entrée au paradis lui est refusée, et le diable refuse également de le laisser entrer en enfer: il lui rappelle sa promesse! Jack réussit néanmoins à convaincre le diable de lui donner un morceau de charbon ardent afin d'éclairer son chemin dans le noir. Il place le charbon dans un navet creusé en guise de lanterne et est condamné à errer dans les ténèbres, sa lanterne à la main.

Il est alors nommé Jack of the Lantern (Jack à la lanterne, en anglais), ou Jack-o'-lantern.

Jack O’Lantern  est devenu le symbole des âmes damnées.

 

Les Citrouilles :

 

"Les gens croyaient que les esprits et les fantômes sortaient de leur tombe  à Halloween.

Ils évidaient les navets, (puis plus tard, après avoir migré aux Etats-Unis,  des citrouilles) leur donnaient un visage et mettaient des chandelles à l’intérieur dans l’espoir que cette figuration d’une âme damnée ferait fuir les esprits."

 

citrouilles

                                                                        Voici celles que nous avons réalisées avec les cousines !

 

Une fois la citrouille évidée, décorée et illuminée, ne jetez pas la chair et les pépins !

 

Une bonne soupe avec la chair :

 Faites revenir un oignon et la chair de citrouille dans un peu d’huile.

 Ajoutez quelques pommes de terre et une carotte, et recouvrez d’eau. Salez, poivrez.

 Laissez cuire 15 minutes.

 Ajoutez un peu de noix de muscade et une bonne cuillère à soupe de crème fraîche.

 Mixez et dégustez !

 

Les pépins grillés pour l’apéro :

 Retirez les restes de chair et les filaments. Rincez bien les graines dans une passoire. Puis séchez-les ( si possible, attendre 24h pour qu’elles soient bien sèches).

 Préchauffez votre four à 180°C ( th.6)

 Placez du papier cuisson sur la plaque du four, étalez les graines dessus sans qu’elles ne se chevauchent.

 Salez.

 Replacez la plaque dans le four pour 20 minutes de cuisson. Brassez-les de temps en temps.

 A servir à l’apéro, croustillant assuré !

 Elles peuvent se conserver dans un bocal si vous n’avez pas tout mangé.

On peut aussi faire de jolies réalisations avec les pépins des citrouilles, mais ce sera pour plus tard...

 

 Les costumes :

 "Redoutant de recevoir la visite des esprits, les villageois se costumaient  et parcouraient les chemins pour les effrayer."

 

Cette année, j’ai décidé de faire moi-même les déguisements d’Halloween des enfants. Sauf que je ne sais pas coudre et que je m’y prends au dernier moment…

 

J’ai trouvé sur internet des idées de costumes faciles et rapides à réaliser.

costumes

Ce sera chauve-souris pour Eléa et squelette pour Yanis !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SAM_3121

La chauve souris (sur le site cherry-plum.com)

 

Matériel :

 Un pull marron et une paire de collants ou leggin marron

 Du tissu marron

 Fil, aiguille, ciseaux

 Le masque (à imprimer) + élastique  + agrafeuse

 

Réalisation du costume :

 On imprime ( ici: masque_a_imprimer) et découpe le masque. 2 petits trous de chaque coté des yeux, on y glisse l’élastique auquel on aura préalablement fait un nœud à chaque extrémité, un coup d’agrafeuse à côté du nœud pour bloquer l’élastique. C’est fait !

 

chauve souris 1

 

On prend les mesures pour le tissu : le dessous de la manche du pull pour la largeur et le coté entre l’aisselle et le bas pour la longueur.

 

 

chauve souris 2

 

Une fois à la bonne taille, on découpe les quarts de cercle pour faire des
ailes de chauve souris.

 

 

 

Puis, vient le moment le plus délicat: la couture!

chauve souris 3

 

On coud chaque carré de tissu à chaque manche et côté du pull.

 

Bon, pour ma part, ce n'est pas fait dans les règles de l'art mais ça tient...

 

 

 

SAM_3096

Le squelette:

Pas facile de trouver un déguisement pour un bébé qui ne serait ni
inconfortable (pas question de maquiller ou de mettre un masque à mon babychou) ni
trop léger ( beaucoup de bonnes idées avec un body mais un peu frisquet
pour cette période...).

N'ayant pas trouvé de vêtements noirs taille 3 mois, j'ai acheté un plaid en polaire
très bon marché ( de la feutrine doit aussi faire l'affaire).
Je l'ai plié en 2, déposé sur son ,pour ne pas l'embêter avec les mesures,
et j'ai découpé la silhouette autour.
Il me restait du papier blanc autocollant (qui, le plus souvent, sert à recouvrir les fonds de tiroirs), j'ai découpé la forme des os et les ai collés sur la silhouette.

Pour fermer le costume, je place des scratchs autocollants à l'intérieur, sur chaque bord.

Ce déguisement souple ne gêne pas les mouvements de bébé et se place sur les vêtements, ce qui lui évite d'avoir froid pendant la chasse aux bonbons.

 

 

 

"Des bonbons ou un sort!!!"

"Les villageois laissaient également de la nourriture devant leur porte pour apaiser les esprits afin qu’ils ne s’en prennent pas à leur maison et leur récolte et passent leur chemin."

Mes petites nièces m’ont donné deux belles idées gourmandes d’Halloween :

Le gâteau toile d’araignée et les araignées en bonbons !

 

Le gâteau toile d’araignée

gateau araignée

Ingrédients :

Pour le gâteau :
- 125 g de banania
- 250 g de sucre en poudre
- 4 oeufs
- 125 g de farine
- 200 g de crème fraîche

Pour le glaçage :
- 3/4 plaque de chocolat
- beurre + 1 cuillère à soupe de crème fraîche

Pour la toile d'araignée :
- 200 g de sucre glace
- 1 blanc d'oeuf

Préparation:

Fouettez les oeufs et le sucre. Ajoutez le banania, la farine, puis la crème en battant.

Versez le tout dans un moule à manqué beurré, et enfournez à 180°C (th 6) pendant 35 à 40 minutes.

Pendant la cuisson, faites fondre le chocolat au bain-marie avec un peu d'eau. Ajoutez le beurre et la crème en fin de cuisson pour obtenir un mélange bien lisse et brillant.

Démoulez le gâteau et le recouvrir du nappage en essayant de l'uniformiser; laissez sécher.

Quand le glaçage du chocolat est sec et froid, préparez la toile d'araignée en mélangeant le sucre glace avec le blanc d'oeuf au batteur.

Puis, avec une seringue à pâtisserie ou une douille, dessinez la toile.

 

Des araignées en bonbons, à croquer !

SAM_3027

 

 

 

 

 

Avec des chamallows et des rouleaux de réglisse, on peut réaliser des petites araignées rigolotes !

Il suffit de faire une incision dans le milieu du chamallow avec un couteau, y glisser 4 morceaux de réglisse de 7-8 cm, que l’on fait dépasser de l’autre côté pour faire les 8 pattes.
On place deux petits morceaux pour les yeux, on peut leur ajouter un nez, une bouche…

SAM_3040

 

 

                                                 

Il n’y a plus qu’à déguster !

 

 

 

 

 

                                                   

 

                                                     Happy Halloween!!! (avec un peu de retard...)

photo

 

 

 NB: La légende de jack O'Lantern est tirée du site www.vampiredarknews.com/cimetierre/halloween/Jack.html